Qui ? Pourquoi ?

Note de la réalisatrice :

Pour ce film, j’ai choisi de me pencher sur la relation amoureuse en réaction aux questions que je me pose et que j’entends. Je voulais travailler sur les choix que l’on fait et l’importance que l’on donne au domaine personnel dans nos vies. Même si on prétend facilement que l’amour est un sujet mineur, il est susceptible de surgir au détour de n’importe quelle conversation. J’avais donc envie de rencontrer des personnes aux parcours très différents, et de les réunir en un film, presque en une seule voix : amoureux réfléchi ; amoureux passionnel ; couple fidèle, puis finalement ouvert ; homme qui cultive les aventures… Je souhaite proposer une réflexion qui va de l’individuel au plus largement humain. Le très personnel peut aussi être le plus universel, et ce film tend à nous interroger et nous plonger en nous-mêmes, accompagnés par des images qui oscillent entre proximité et métaphore.

L’approche est poétique, mais pas romantique. Une certaine beauté est maintenue sur l’ensemble, mais la poésie de Fragments d’amour va aussi chercher dans la noirceur des sentiments humains. On y parle bien sûr d’amour, mais aussi de perte et de mort.

La démarche de filmer en Argentine ne correspond pas à un désir ethnologique, mais s’inscrit au contraire dans une volonté de traitement intemporel et universel. La culture Argentine est proche de la culture européenne, mais le fait de me trouver dans un pays que je ne connaissais pas allait me permettre d’appréhender mon environnement et les personnes que je rencontrerais sans filtres. Les paysages évocateurs dans lesquels je me suis trouvée appuient aussi le voyage introspectif dans lequel je souhaite plonger le spectateur.

Biographie :

Dani_Bastidas_EF_02_300dpi.jpg

Fragments d’amour est le premier film d’Estelle Fromentin. En 2007, un premier projet sur les musiciens de jazz de la Nouvelle Orléans immerge Estelle dans le documentaire. Elle poursuit ses études de cinéma à l’Université de la Nouvelle Orléans et travaille sur de multiples productions. Elle consacre près d’un an à la recherche et au tournage de Fragments d’amour en Argentine. Depuis, Estelle vit et travaille à Paris.

Infos et équipe :

Filmé en Argentine à Buenos Aires, Humahuaca, zone de Bariloche
Avec la participation de
Narcisa Hirsch
Manuel Ceretti
Un homme portègne
Oscar Sierra

Montage : Estelle Fromentin avec Quentin Cavellier et Magali Baza
participation d’Agustina Guiraud

Montage sonore : Camille Trudeau-Rivest, Eric Lesachet
participation de Johann Zyla

Mixage : Eric Lesachet
YELLOW CAB Studio

Etalonnage : Nicolas Orieux

Musique : Magic Malik

Film en espagnol. Sous-titrage disponible en français et en anglais,
grâce à la collaboration d’Alice Fournier et Magali Baza.